Menton RSS
 Newsletter
Connexion
  Langues Traduca in Italiano Translate in English Traduire en Français
Le Portail Photo et Vidéo des Manifestations Culturelles, Sportives, Artistiques de Menton et du Pays Mentonnais.
Découvrez en Images l'Evénementiel de Menton. Découvrez aussi les Artisans Créateurs et Les Commerçants de Menton.
Menton en ce moment
COMMENT FAIRE ?

Christophe Nicolas, Forgeron Coutelier :


Christophe Nicolas, Forgeron Coutelier à Menton nous dévoile les dessous de sa passion à travers un tutorial. Il partage ainsi son Amour et son savoir faire pour le travail du métal :

les outils du forgeron le foyer de la forge dilater une barre d'acier tailler en pointe l'acier forger le tranchant d'un couteau l'ébauche du couteau ponsage de la lame le traitement thermique du couteau pose de la marque du forgeron trempe sélective dans l'huile montage du manche du couteau le polissage de la lame du couteau couteau brut de forge
Les bon outils du Forgeron :
un marteau, une enclume, une pince et la barre d'acier à ressort avec 0,8% de carbone qui sera, au final, notre couteau.
Et voici, bien sûr, l'indispensable et essentiel "outil" du Forgeron à savoir : Le Foyer de Forge.
Le forgeron coutelier commence par  dilater et étirer la barre d'acier. Celle ci a préalablement été chauffée à environ 900 degrés, ce qui donne cette couleur orange.
La barre d'acier étant étirée à la bonne épaisseur, le forgeron forge maintenant l'extrémité de la barre en pointe.
La forme de pointe étant obtenue, il forge désormais en élargissant ce qui deviendra le tranchant du couteau.
L'ébauche du couteau est maintenant terminée. Vous remarquerez que la pointe n'est pas trop fine, ceci pour éviter les surchauffes lors des chauffes.
la mise en forme finale de l'ébauche du couteau est faite à l'aide de la ponçeuse à bande.
Ensuite le forgeron fait subir à la lame du couteau un traitement thermique pour affiner le grain de l'acier. On traitera thermiquement le couteau par 3 fois.
Comme un bijoutier qui poinçonne ses bijoux, le forgeron coutelier pose sur son couteau sa "marque".
Ensuite, trempe sélective de la lame (trempe sur champs) à l'huile végétale. Ainsi le tranchant du couteau sera plus dur que le dos. Ceci pour une bonne tenue de coupe et de résistance aux efforts et aux chocs.
Après deux revenus d'une heure à environ 220° qui ont pour but d'adoucir la structure,(sinon le métal serait cassant comme du verre) le travail de montage commence : Coupe des plaquettes du manche, différents matériaux peuvent être utilisés. Du bois précieux, du bois de la région : l'olivier, le cade. Ou de la corne, l'andouillier de cerf, de chevreuil. On a la possibilité de mettre des mitres en laiton, que le forgeron va riveter et ensuite braser à l'étain pour assurer l'étanchéité.
Ensuite polissage de la lame du couteau et surtout du tranchant que le forgeron a préalablement affûté.
Et voilà le couteau terminé en finition brut de forge. Depuis l'allumage du feu de la forge il s'est passé quelques heures
Christophe Nicolas sera fier de vous présenter ses trés beaux couteaux dans son nouvel Atelier :
MOULIN DES BELLEVASSES
chemin du Fossant 06500 Menton
Téléphone : 06.87.67.07.78


Menton coup de coeur
©2008-2014 Portail-Menton.com-Mention Légale-Contact-Création Graphique
Ville de Menton | Alpes Maritimes | Annuaire Pro Photo | webrankinfo | DicoDuNet | Annuaire Photo | Annuaire casafree | Annuaire Côte d'Azur | Annuaire Video | Annuaire référencement | Annuaire Photo | Annuaire 1dex.net | Livresphotos.com Annuaire des Photographes |